Suomalais-afrikkalainen kulttuurikeskus ja taiteilijaresidenssi

Villa Karo

Sophie Hounnon et le tissage des tapis en plastique

Sophie enseigne le tissage aux participants de l’atelier plastique

Je m’appelle HOUNNOU Afi Sophie de nationalité Béninoise, née le 23 Mai 1978  à Lokossa. Je suis institutrice résident à Grand-popo.

Ma rencontre avec artiste finlandaise Johanna Havimäki au Centre Académique des Arts Africains et d ́Écoutes de Grand-Popo a  été une belle expérience. Très tôt dans mon enfance, j’ai toujours été intéressé par les métiers de l’artisanat. Ainsi, j’assistais une dame dans notre quartier qui tissait les chapeaux avec des cordes. Mais cela n’a pas plu à mes parents qui disaient que seule l’école formelle ou moderne peut garantir un avenir meilleur à leurs enfants.

Maintenant que je peux prendre moi-même des décisions, je n’ai pas hésité avant de partir pour la rencontre de Johanna. Alors tout de suite au premier geste de tissage, j’ai eu l’impression de faire quelque chose d’habituel. Johanna ne parlait que le finnois et l’anglais tandis que moi je n’ai aucune connaissance de ces langues. Mais, j’arrivais à cerner facilement son m’enseignait à propos du tissage de tapis avec des sachets recyclés malgré cette barrière linguistique.

Pour réaliser un tapis, il faut ramasser les sachets plastiques et les laver proprement avec de savon. Après qu’ils soient secs, je les découpe suivant la longueur possible et une largeur de 5cm. Ce qui sera utilisé pou le tissage.

J’ai demandé à Adja Loetami de me réaliser l’instrument comme celui que Johanna à fabriquer ici pour tisser. Maintenant que je fais le tissage chez moi à des heures où je ne suis pas au service, je me sens vraiment heureuse puisque cela participe d’une manière indirecte à la sauvegarde de l’environnement et nous ne devons pas oublier que la terre reste la seule richesse que nous laisserons à la génération qui nous succédera.

Ma participation aux activités du weekend de l’artisanat et du recyclage dans le cadre du projet enviro a été l’occasion de partager ce que j’ai appris de Johanna avec des enfants qui ont tout suivi avec fierté.

Texte: Blanchard Djoussou
Photo: Maikki Salmivaara
Week-end de l'artisanat et le recyclage
Jeune protecteur de l’environnement, JUDICAËL DEGUE