Suomalais-afrikkalainen kulttuurikeskus ja taiteilijaresidenssi

Villa Karo

M ENVIRO, Oboubé Blanchard DJOSSOU

blanchard_web le 11 juin 1987 d’un père instituteur et d’une mère commerçante, Oboubé Blanchard DJOSSOU est un béninois. Ingénieur agro-nutritionniste et titulaire d’un maîtrise en sciences de la vie et de la terre(ès-sciences naturelles), il est actuellement le directeur exécutif de l’organisme « Valorisation Agricole – VA » et a coordonné le Projet Enviro de la villa karo en 2013-14 au Bénin.

À l’image d’un voyageur, il faut choisir dès le départ sa destination. Ainsi dès son bas âge, il a toujours eu l’envie d’embrasser la carrière de métiers qui participent à l’équilibre de la vie sur terre. Cette envie a pris source dans les problèmes de santé dont il a toujours été témoin dans sa communauté. Il s’agit dans la plus part des cas d’épidémies, de manque d’hygiène qui déciment des familles.

En outre, il a été membres de plusieurs organisations au nombre desquelles, on peut citer :

  • L’association « PETITS PRINCES » qui vient appuyer le Groupement d’Actions pour le Développement (G.A.D.) qui est une structure associative intervenant dans le développement de cette région à travers son Centre de nutrition, sa Ferme et son volet culturel de comédie musicale “Terre des rois, terre d’ébène : le Bénin”.
  • Le Club des conteurs de Possotomé, à travers lequel il a écrit le livre pour la jeunesse titré « ZINSOU ET SAGBO »
  • Le Club d’environnement de l’ong ECO-BENIN, pour la propreté de la ville de possotomé. Et l’animation des séances de sensibilisation des élèves du CEG de Possotomé et d’Akodeha sur la protection de l’environnement en milieu scolaire à travers les activités de l’Association VALORISATION AGRICOLE

Il a travaillé avec la sphère Jah qui s’investit dans une agriculture durable pour la sauvegarde de l’environnement. Son grand intervention ces trois dernières années pour l’environnement a été celle auprès des structures de gestion des déchets au Bénin telles que : DCAM-Bethesda à Cotonou, ENSAT à Tori, et les coopératives des maraîchers et producteurs de compost de Houéyiho dans le cadre du cours de Master sur ‘’Étude d’impact Environnemental’’.

Son amour pour la nature explique ces actions pour une agriculture biologique à travers la permaculture sur le site de l’association aux bonheurs de Dan à Gbovié.

Oboubé Blanchard DJOSSOU a grandit dans une famille nombreuse de sept enfants. Ayant un père enseignant il a eu la chance de vivre dans tous les départements de son pays le Bénin. Il peut parler donc la majorité des langues locales du pays à savoir MINA, XWLA, XWéLA, SAXWè, FON, GOUN, AîZO, ADJA…

Pour lui, le rapport NATURE/HOMME participe en majeur partie à la l’équilibre de notre existence.

Lisez plus ici  sur l’evolution du jardin et du compost du projet ENVIRO installés par Blanchard.

blanch_2

Workshop / atelier compost

Le vodun et la gestion durable des ressources naturelles